Août 2007

29 août 2007

C’est fait, j’suis rentrée…et toujours vivante

La boule au ventre en descendant dans la cour, les 10 longues minutes de surveillance de l’accueil en étant scrutée par les parents qui se demandent si je suis la nouvelle instit de leur rejeton…pendant que je scrute les gamins en me demandant s’ils seront dans ma classe !…. C’est le moment « Je veux plus y aller ».

Je rassemble mon courage, bonjour, bonjour, on se met en rang, on monte en classe… et les choses s’enchaînent naturellement.
Ces loulous sont très sympathiques et déjà attachants, même si très dissipés : dur dur de lever le doigt, d’attendre son tour, de ne pas couper la parole… Mais ça viendra !
Comme l’annonçait ma collègue, j’ai beaucoup de grandes gueules, mais aucun qui a l’air « méchant » ou qui pourrait me pourrir l’année ! Je suis très contente !

Premier sourire : Je leur ai demandé d’écrire une petite anecdote concernant leurs vacances. Y. vient me voir et dit dans un souffle :
– Maîtresse, comment on écrit « samo »?
-Pardon ?
-Comment on écrit samo ?
-Euh, je ne comprends pas, tu n’aurais pas un autre mot pour dire la même chose ?
-Ben comme un tromataire !!!

 

26 août 2007

Stress

« Tu verras, ils sont sympas mais surtout faut pas rater le coche »
« Ce sont les premières heures qui comptent »
« Faut surtout pas rater la rentrée »…

Ces conseils on les entend partout…mais ça tient à quoi une rentrée réussie ? Ce n’est pas quelque chose qui s’apprend dans les livres ou en cours, on peut avoir plein de conseils, mais au final on se retrouve quand même chacun seul devant 20 à 30 gamins, et cela se joue à « c’est eux ou moi » !!!
Cela fait un peu guerrier comme expression, mais c’est malheureusement la réalité. Dans toutes les écoles où je suis passée, j’ai pu voir des enseignants complètement débordés par leur classe, où l’année scolaire était un véritable enfer… Surtout pas ça dans ma classe se dit on tout bas !

« Il faut les visser », au début il faut être « sans pitié », surtout ne laisse rien passer… Je l’ai vraiment vécu très mal ce rôle de gendarme. Je me disais ce n’est pas pour ça que je veux être prof !! Mais il faut bien se rendre compte que la façon de s’adresser à une classe n’a rien à voir avec la façon de s’adresser individuellement à un gamin.

Alors oui, je vais être une peau de vache au début de l’année…pour réussir à avoir une ambiance de classe sereine où il est possible de parler sans être interrompu, d’écouter les autres, de se tromper sans être sujet de moquerie, d’exister sans avoir peur de se faire taper dessus, d’apprendre, ….
Et je fais en sorte que cette sévérité aille de pair avec le respect des élèves (sévère mais juste et courtoise) et l’explication de ce que l’on fait (mais surtout pas la justification) : Pourquoi telles règles sont imposées ? Pourquoi je leur demande de faire ça ? Pourquoi sauter des lignes dans le cahier ? Pourquoi apprendre des poésies ?
De nombreux élèves sont toujours surpris de savoir que je ne décide pas au pif de ce que je vais leur faire apprendre mais qu’il y a des programmes nationaux !!!

Malgré ça, aujourd’hui j’ai cette petite boule au ventre : Vais-je y arriver cette année ?

Ma première rentrée je revenais de voyage de noces…très cool !
La deuxième, j’ai appris la veille mon affectation…pas le temps de stresser !
Là je cogite depuis le mois de juin !
doisneaudamesme2jp7

22 août 2007

Pré-rentrée

Pour l’instant que du bonheur :
– des collègues sympathiques proposant de travailler ensemble, d’échanger des informations.
– Une directrice efficace.
– L’annonce que je n’avais pas de « cas » ingérable dans ma classe même si j’ai 2 gamines qui déchiffrent à peine et auraient dû aller en CLIS (les parents ont refusé) et quelques uns classés comme « bien excités ». On verra bien, de toute façon d’une année sur l’autre et d’une enseignante à l’autre les élèves peuvent être très différents
– une salle de classe agréable, avec plein de rangements…

Aujourd’hui fut une journée physique : déplacer tables et chaises jusqu’à trouver une disposition qui me plaise, déplacer et ranger la bibliothèque de classe, trier le matériel d’art plastique, essayer de constituer des séries entières de manuels en furetant à droite à gauche…

Un moment épique de la journée :
La directrice glisse nonchalament deux feuilles sur la table de la salle des maîtres en annonçant : »Allez y mesdames battez vous !!! » Elle venait de déposer le planning du gymnase, de la salle informatique et de la bibliothèque… Il n’y a pas eu de mort, tout le monde est resté fair-play et on a toutes eu NOTRE créneau !!

Allez, demain j’y r’tourne !

17 août 2007

A 5 jours de la rentrée

Ou plutôt de la pré-rentrée : étant donné le fonctionnement particulier de ma nouvelle école, la pré-rentrée aura lieu le 22 août !
Les vacances seront passées très vite : je n’ai pas cessé de penser à ma classe, et j’ai le sentiment de ne pas en avoir vraiment profité ! Et si on rajoute le temps pourri…
Mais je ne vais pas me plaindre : au moins je peux espérer une rentrée moins épuisante que l’an dernier où j’avais appris mon affectation la veille de la rentrée !

Et puis je dois bien l’avouer, j’ai hâte d’y être. Je ressens la même impatience, le même stress que quand j’étais encore élève !
Quelle tête vont avoir les élèves ? Comment va se passer la première journée ? Est-ce qu’ils ne vont pas être trop durs à gérer ? …
J’ai aussi plein de questions pour mes collègues : Qu’ont-ils lu en littérature de jeunesse ? Qu’ont-ils fait en sciences ? Est ce que la commande fait début juillet est arrivée ?

Je bosse, mais ne sachant même pas si les gamins auront un cahier pour la rentrée ou si le livre sur lequel je travaille n’a pas déjà été lu, c’est assez difficile !

 

Poster un commentaire

Classé dans Archives

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s