De la pédagogie…

A l’IUFM, on nous explique qu’il faut toujours partir en histoire de l’étude de documents, en les observant, analysant, …

Alors oui, je le fais, aujourd’hui par exemple nous avons étudié le fameux tableau de Hyacinthe Rigaud représentant Louis XIV en cherchant les symboles de la royauté, etc…

Mais force est de constater que pour de nombreux élèves, le document historique reste complètement hermétique !

Alors je me suis mise à leur raconter des histoires… Je leur ai raconté Louis XIV ayant eu peur pendant la Fronde, l’étiquette, le petit Lever et le Grand Lever, les courbettes devant les portraits du roi, les favorites, les courtisans, LE bain, etc… Et j’ai eu des élèves passionnés !
D’ailleurs, ils avaient plein de questions :

– Maîtresse pourquoi ils s’appelaient tous Louis ?

Screugneugneu (j’ai décidé de trouver des surnoms pour mes élèves parce que les initiales c’est pas terrible pour le suivi des personnages clés !) répond avant moi :

– Ben c’est comme chez nous, y’a aussi que des Mohammed !

Publicités

9 Commentaires

Classé dans Vie de classe

9 réponses à “De la pédagogie…

  1. Une collègue disait l’an dernier :
    « Je n’ai pas la prétention de faire de l’histoire avec eux, je leur raconte des histoires »…

    A méditer !

  2. 2L

    heu, ouais, mais là, faut faire gaffe avec ça, tu serais prof ailleurs, on aurait pû te condamner pour profanation du prophète mohammed (non, mais t’imagines qu’il aurait pû ressembler à Louis xiv ? roooh…

  3. j’avais jamais vraiment fait attention au « document » mais il était pas un peu Drag Queen Louis croix bâton V (la perruque, les collants, les talons, touça touça) ? 😉

  4. petitemaikress

    C’est un peu ce que m’ont dit les élèves qui étaient morts de rire devant l’absence de pantalon notamment!!! Luna Pat, t’es mûre pour le CM2 !

  5. « apprendre à regarder » c’est … toute une histoire. C’est sûr que pour le costume, si on y réfléchit c’est assez amusant ! Mes gamins ne sont toujours pas des accros des musées … pourtant j’ai essayé de leur y faire goûter modérément, et j’espérais avec tact. J’aime la manière chaleureuse dont tu parles des enfants, c’est aussi pour cela qu’ils t’apprécient, ils doivent se sentir « aimés » en tant qu’élèves … Au fait, tu as lu le bouquin de Pennac « chagrin d’école » ?

  6. petitemaikress

    Non pas encore Emelire

  7. Il est vrai qu’attifé comme il l’est…aujourd’hui on pourrait l’appeler : Louloute…
    Mais je sens bien que tu as compris que c’est en racontant la « petite » Histoire qu’on apprend le grande…et là tu les intéresses, Bravo Maikress

  8. L’année dernière à l’IUFM, je me demandais bien ce que des gamins de 10 ans pouvoir avoir à dire de pareilles gravures 😉 maintenant je sais :))

    Pour les surnoms, moi j’en choisi des pas trop éloignés des prénoms de mes élèves, et du coup pas de problème pour m’en souvenir 😉 Sauf que je risque de les appeler comme ça en classe, mais ça me donnera matière à faire un billet comme ça :))

  9. Cette méthode de partir du document est complètement absurde. Nos IPR aussi veulent qu’on fasse comme ça, mais seuls les meilleurs élèves tirent leur épingle du jeu.
    Parce qu’il faut des connaissances avant de lire un document…

    C’est nul.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s