Photo de classe

J’annonçais hier après-midi qu’aurait lieu ce matin la traditionnelle photo de classe. Déjà je perdais tout leur attention pour la leçon en cours : comment allaient-ils s’habiller ? se coiffer ? Certains râlaient de ne pas avoir été prévenus plus tôt pour acheter de nouveaux habits.

Et ce matin, nous avons eu :

– ceux qui étaient comme d’hab, rien à f….. et puis la photo ça fait c………… et de toute façon je l’achèterai pas !

– ceux qui avaient été habillés par maman : récurés de la tête au pied, les p’tits mecs en chemise blanche, et les demoiselles en robe rose à frou-frous et chaussures vernies. D’habitude ceux-là souhaiteraient disparaître sous terre.

– enfin, il y a tout le lot de ceux qui s’étaient fait beaux tout seuls : nous avions donc au moins deux pots de gels vidés par tête pour faire tenir de magnifiques crêtes, des strass, des paillettes, des jupettes, des cheveux crêpés, nattés, tressés, tirés…, des slims (très important m’a-t-on dit), et énormément de quincaillerie. Certains sont même tombés dans le parfum… même si je leur ai dit qu’on ne sentirait rien sur la photo.

Vint la phase du placement : déjà les garçons boudaient parce que le photographe leur avait fait remarquer que tous les élèves les plus grands étaient des filles, ensuite N. piqua une crise parce qu’il n’était pas à côté de son pote, C et Y les p’tits amoureux étaient ravis d’être ensemble tandis que H et F qui-ne-sont-pas-amoureux-mais-que-les-autres-disent-qu’ils-le-sont essayaient de se tourner le dos.

Mais le photographe a quand même réussi à avoir les les 28 regardant l’objectif, souriant vaguement, sans faire d’oreilles au voisin ou de grimaces !

Mission accomplie !

Publicités

9 Commentaires

Classé dans Vie de classe

9 réponses à “Photo de classe

  1. une année dans l’école primaire où ils allaient ils ont eu l’excellente idée de photographier l’école entière ! tout le monde est sorti dans la cour. ça a donné une photo superbe, disponible en petit, moyen ou grand (payante … c’est vrai, mais certains ont fait marcher la copie couleur des copains). alors après le jeu c’est de se retrouver, de retrouver la directrice (une femme toute petite), et les copains-copines … au collège ils le font souvent à la rentrée, comme ça les gamin-e-s ont des couleurs, ont mis le tee shirt préféré pour le 1er jour, etc. ça fait juste bizarre à l’entrée en 6e de commencer par la photo !

  2. Ben, nous on en fait pas car le milieu social est tel que les parents n’achètent pas la photo. Je trouve cela triste…

  3. Pour moi c’est bientôt aussi le 18 mars et ça me tarde! L’an passé j’étais en stage et vu mon troupeau je suis contente de ne pas avoir été là ce jour là!
    Mais là je les aime trop mes ptits bouts!

  4. oh, là je crois que tu triches, elle n’est pas d’hier cette photo…

  5. Oh la la la, quel mauvais souvenir pour moi !!!
    Gamine je détestais ça et euh je dois avoir un traumatisme 😉 car je déteste toujours autant les photos 😀

  6. mathildette

    Une année, j’avais une classe de CE1, et je les avais bien motivés pour qu’ils sourient, je leur avais dit de dire « élastiiiiiiiiiiiiiiiique » pour avoir un beau sourire au moment où la photo serait prise.
    Le photographe les a installés dans la cour sous un joli arbre, et puis il leur a dit qu’il allait prendre la photo, et là ils se sont tous mis à dire « élastiiiiiiiiiiiiiiique » mais pas du tout synchronisés, c’était une vraie foire d’empoigne!
    Notre photographe pas vraiment patient a dû refaire la photo, car les enfants regardaient dans tous les sens, et ce cliché n’était pas digne d’une vraie photo de classe. Il a tout remis en ordre en leur demandant de respecter son protocole: « Les enfants je vais vous demander : êtes-vous prêts? et vous me répondrez ouiiiiiiiiiiiiiii »
    Après cette dernière mise au point, mes élèves étaient de nouveau prêts à être photographiés, et là le monsieur a demandé:
    « Vous êtes prêts?
    – ouiiiiiiii élastiiiiiiiiiiiiiiiiiiique! »
    Ah! ces petits, quand la maîtresse dit quelque chose……..

  7. Aaaaaaaaaahhhhhhhhh, la photo de classe. Celle de l’année dernière :
    – le photographe a décidé qu’on la ferait dans l’herbe, là-bas, loin, près du gymnase
    – un de mes élève a des béquilles depuis quelques jours seulement
    – traversée des couloirs, cours, du plateau de sport : au moins 10 minutes
    – placement des élèves : je ne sais plus, mais long
    – vite vite, la pluie commence à tomber
    – retraversée plateau de sport, cours, couloirs : encore plus long je crois
    – bilan, on a froid (ben oui, on n’avait pas mis les vestes, pour la photos, et puis d’habitude, au mois de juin, il fait beau) ; le béquilleux est épuisé ; tout le monde est agité
    – vrai bilan : finalement, la photo n’est pas si mal !

  8. petite correction : « pour la photo », sans s
    et tant pis s’il y a d’autres fautes !

  9. Mauvaise mère que je suis, j’oublie généralement le jour de la photo à l’école. Mes gamins sont donc habillés exactement comme d’habitude !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s