Et y’a pire ailleurs

Vous trouvez que mes élèves ne sont pas tristes ? Eh bien vous n’avez encore rien vu !!!

Petite soirée (fort sympathique) entre copines (coucou les filles ) toutes issues de la même promo d’IUFM et on se raconte nos petites expériences de classe :

– Pour mon premier jour en SEGPA*, j’ai un gamin qui me regarde et qui me dit : Toi je vais te violer et te décapiter.

– Ah moi quand je suis allée en stage d’observation en SEGPA, je suis rentrée dans la classe, je me suis faite sifflée et ils ont dit « C’est quoi cette bonnasse ? »

– J’ai appris qu’un des gamins que j’avais l’an dernier a été accusé de viol sur des fillettes…

– Moi je bosse en internat (oui on peut faire ça aussi en tant que prof des écoles…) et je me retrouve seule la nuit avec 30 gamins… y’en a qui se barrent, ou qui essayent de se suicider…

– Alors que j’étais enceinte, un gamin m’a demandé : « Ça fait quoi si je vous mets un coup dans le ventre ? »

J’ai un gamin de 10 ans qui a baissé le pantalon d’un autre pour lui mordre le kiki…

– Dans la GS* que j’avais l’an dernier, j’ai un gamin qui a fait une fellation à un autre

Et vous savez quoi, on aime toutes notre boulot !!!

Pour les non initiés :

*SEGPA : Section d’enseignement général et professionnel adapté : en théorie dixit le site de l’éducation nationale : Les SEGPA accueillent des élèves présentant des difficultés scolaires graves et durables. Ils ne maîtrisent pas toutes les connaissances et compétences attendues à la fin de l’école primaire, en particulier au regard des éléments du socle commun. En pratique mes élèves appellent ça « la classe des fous » … parce qu’à ses difficultés scolaires s’ajoutent souvent d’énormes problèmes de comportement (qui relèveraient parfois/souvent plus de structures médicales que de l’éducation nationale). Ces classes à effectifs limités se trouvent en collège… mais ce sont des professeurs des écoles qui enseignent parce qu’ils en ont fait la demande (et qui parfois s’y éclatent, si si j’en connais) … ou parce qu’ils y ont été nommés d’office pour leur première ou deuxième année !!! On voulait enseigner la lecture à des CP, et on se retrouve face à une classe de 3ème en rut. Cool, non ? Pour moi cela faisait partie du cauchemar des premières mutations, heureusement j’y ai échappé…

*GS : grande section de maternelle

17 Commentaires

Classé dans Vie de classe

17 réponses à “Et y’a pire ailleurs

  1. lili

    Oh oui moi aussi ce sera mon cauchemar…mon Dieu, lire ce genre de trucs, tu te demandes si « ça existe vraiment ». Ou la la.

  2. Et moi qui trouve que mes enfants sont parfois casse pieds…finalement ce sont des gamins normaux, et qui ont encore une capacité à l’innocence et la rêverie ! Où est l’innocence des enfants qui sont évoqués dans ton billet ?

  3. C’est bien le problème des Segpa maintenant, devenues un fourre-tout, qui ne remplissent plus du tout le rôle qui leur était destiné : accueillir les enfants en grave difficultés scolaires.
    Il y a tellement de cas psy dans ces classes, qui n’ont rien à y faire, que ceux qui relèvent réellement de la segpa se retrouvent noyés, ou bien… sont refusés, car pas de place !

  4. petitemaikress

    Ou alors leurs instits refusent de les y envoyer… J’ai une gamine qui en relèverait intellectuellement, mais dans le collège de secteur, c’est déjà tellement la jungle qu’elle ne mérite pas de se retrouver en SEGPA là-bas !!!

  5. Ben voyons mes pauv’dames, les SEGPA accueillent les restes du spécialisé, mais il y en a une partie aussi qui se dissous dans les classes ordinaires : il suffit pour ça que moman et bô papa refusent l’orientation de leur Bryan-Justin chéri…
    Vu que le collège, segpa ou non, n’a pas vocation à devenir un centre de tri sélectif malgré le grenelle de l’environnement et que 14 ans c’est un peu tard pour une ivg… il faut bien accueillir, ou entasser ces élèves là quelquepart non ? puis, on a deux choix : on se lamente-qu-y-z-ont-rien-n-a-faire-là et que sous Aménophis I c’était bien mieux que sous Aménophis II et on passe sa vie à faire des petits cacas tout dur et forcément ça met de mauvaise humeur, soit on fait avec, voir la pédagogie du contre exemple chez Charly le prof de techno et on en rigole un bon coup.
    Oula, j’suis bien sérieux là, sors de ce corps abbé Pierre !

  6. Valérie

    Promis, j’arrête de me plaindre !!!!!! lol
    bon week end ensoleillé!

  7. Charmant…

    Toutefois ça ne m’étonne guère. J’ai vu de sacrés spécimens quand j’étais surveillante de cantine en primaire et maternelle. Il faut les avoir bien accrochées, parfois, pour ne pas se barrer en courant en disant « mais ils sont fous, ces gosses ». Ceci dit, les adultes étaient encore pire. J’ai mis un certain temps à me remettre du comportement des adultes…

    Et puis quand on arrive à passer au-delà on a quand même de sacrément bons moments.

  8. Greg

    Bonjour (bonsoir?), je viens de lire ton blog: passionnant, plein d’humour et, en un sens, porteur d’espoir…
    Je ne suis pas enseignant moi-même et, pour tout dire, je n’ai pas d’enfant, mais ça ne m’empêche en rien d’avoir une opinion: dans ce monde où l’éducation va à vau-l’au (nb:je ne parle pas de l’éducation nationale mais de l’éducation), où les parents sont démissionnaires, où le travail et les efforts des enseignants sont ignorés voire, hélas, niés, tes mots sont porteurs d’espoir. Oui, il existe encore des enseignants idéalistes, qui ont le feu sacré, des personnes courageuses qui tentent au possible (et dieu sait qu’on vous aide pas) d’apporter aux enfants un minimum de connaissances, de leur apprendre la réflexion, la politesse, le goût de l’effort.
    Je te félicite, je vous félicite tous, de ce que vous faites pour les enfants, pour les hommes et femmes de demain, et vous encourage, BRAVO!!!!!

  9. petitemaikress

    Merci Greg…

  10. « qui relèveraient parfois/souvent plus de structures médicales que de l’éducation nationale » `
    Ben oui, c’est tout le pbme.. et ça va pas s’arranger (intégrez tout l’monde,qu’y disent!)
    Comme l’ajoute Rosa negra en comm 7, des cas bien lourds de ce type, je m’en suis/nous nous en sommes frappé-e-s en préélem…. et c’est pas fini non plus ça… quant à certains parents.. ha s’il n’y avait que les élèves…(sunday trip….faudrait aussi virer certain-e-s représentant-e-s de la hiérarchie…)

  11. Flop flop

    Troisième génération de mai 68…

  12. et nous notre cauchemar c’est de savoir que notre gamin peut avoir ce genre de (comment on dit déjà ?…) *camarade* de classe :o(( bon courage à toi, à vous ! et désolé de ne pas fournir que des enfants orphelins … (humour)

  13. Je travaille dans une école dite « favorisée », mais certains gamins ne sont pas mal non plus… Jeu du foulard, gestes déplacés envers les filles, insultes sur MSN, cigarette… Cette année, j’ai l’impression d’avoir des ados en pleine crise (moyenne d’âge 10 ans…)

  14. Philippe

    Bonjour,

    Et bien moi je ne suis pas enseignant, j’habite dans une ville tout à fait tranquille sans violence.
    Je suis papa d’une petite fille de 8 ans qui suit une scolarité normale en CE2 mais qui vient d’être fortement perturbée par l’Enfance Majuscule, officine que je qualifierai de détestable car sous couvert de protéger les enfants des exactions des adultes (les fameux droits de l’enfant) cette dernière à mis en pratique un véritable assassinat de l’innocence.

    « Se méfier des adultes, les garçons ne doivent pas toucher le ventre d’une fille, le tout illustré par un film de prévention mettant en scène des faits réels terriblement suggestifs, etc… »

    La coupe est pleine, je ne tenais déjà pas en haute estime l’Education nationale que j’accuse de tous les maux (les griefs sont très nombreux) et j’envisage donc de déscolariser ma fille et de la recentrer sur une véritable instruction et de lui enseigner les vraies valeurs débarrassées de toutes les scories inutiles.
    Je ne tenterai pas l’aventure dans le privé car je rencontrerai les même problèmes avec les religieux.
    (Expérience déjà vécue avec mon ainée).

    Je suis conscient que le métier d’enseignant est un véritable sacerdoce, je n’incrimine d’ailleurs pas ses membres (quoi que) mais je refuse que l’Etat se charge désormais de l’education de mes enfants.

  15. theferrettouch

    AAAAAaaaaaaaaaaahhhhhhhhh !!!!!
    Vive mes étudiants à la fac !! Le jour ou j’en choppe un faire une fellation à un autre pendant un cours je change de boulot !

  16. petitemaikress

    Bravo Theferrettouch, tu viens de laisser le millième commentaire sur mon blog !!!

  17. theferrettouch

    Ravi🙂
    et félicitations pour ton blog je me marre beaucoup à te lire !

    PS : Au fait, j’ai gagné quoi ?? :-p

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s