La maîtresse est cuite

– un soleil radieux

– une entorse sérieuse

– un pull perdu

– une bataille d’eau

– des toilettes surpeuplées

– un pantalon déchiré

– des sandwichs écrasés

– des fourmis envahissantes

– des scoubidous en pagaille

– trois gamins punis

– des tâches d’herbe

– des fous rires

– de la sueur

– une médaille

Et une maîtresse complètement cramée par le soleil…(« Oh maîtresse, c’est marrant, vous êtes toute rouge…« )

Voilà le bilan de notre journée sportive (pour les connaisseurs, nous avons participé au km solidarité au Jardin des deux rives). L’avantage avec les sorties, c’est que je dors toujours bien le soir qui suit !

Publicités

2 Commentaires

Classé dans Vie de classe

2 réponses à “La maîtresse est cuite

  1. C’est un métier à risque…
    Mais tant qu’on ne risque que le fou rire et le coup de soleil…
    Il y aura toujours des volontaires… pour passer le pont !

  2. Moi aussi, je suis fatiguée après ce genre de journée…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s