Gloups

Ben Y. qu’est ce que tu as à boîter comme ça ? Tu t’es fait mal ?

– Ben non !

– Alors arrête de faire l’idiot et marche correctement !

– Je peux pas maîtresse… Et il vient vers moi pour me dire tout bas : Mes chaussures c’est du 36 et maintenant je mets du 37. Mais maman ne peut pas m’en acheter de nouvelles avant d’avoir eu la paie.

6 Commentaires

Classé dans Vie de classe

6 réponses à “Gloups

  1. Encore une qui n’a pas daigné travailler plus pour gagner plus… Quelle honte !:-/

    Remarque, elle n’aura plus d’excuses à partir de juillet : revalorisation du SMIC, elle va rouler sur l’or !

  2. Dans ces moments là, nous nous demandons, pourquoi avons nous posé la question …😦

  3. Ah oui, nous allons tous devenir riches comme le souligne Little Girafe !!! Ca c’est une bonne nouvelle, non ?

  4. je me mêle de ce qui me regarde pas, mais y’aurait pas une paire de basket de 2nde main qui trainerait dans la réserve de gym ? Dans l’école primaire, le prof de gym nous lançait des appels, pour les oublieux afin qu’ils puissent faire gym … j’imagine aussi que ça pouvait bien dépanner certains petits moins favorisés, itou pour les maillots et bonnets de bain, pantalon de sport … ça fait mal au coeur de lire ça. Le secours populaire et catholique donne aussi avec des bons de la caf (mais bien sûr faut faire la démarche, oser demander). Les chaussures c’est hors de prix, les pas chers sont souvent pas solides pour l’usage qu’en font les enfants de cet âge. Et en prime … ou plutôt sans prime, ils ont le ‘malheur’ de grandir. Quand grandir ça devrait être une joie, une fierté, ça devient une gêne. On marche vraiment à l’envers … et on le ‘paie’ d’une manière ou d’une autre.

  5. petitemaikress

    Emelire, tu te doutes bien que j’ai regardé dans la réserve de chaussures…

  6. Ha ha ha ! je viens de découvrir ton blog par l’intérmédiaire de « Excuse me teacher » et j’adore!
    pour l’anecdote des chaussures, ça me fait rire car quand j’étais en CE1, j’avais des chaussures de 2 tailles en dessous de celle qui me convenait. Je n’avais rien dit à mes parents et je faisais toujours en sorte qu’ils ne voient pas mes pieds car je ne voulais pas qu’ils aient des problèmes d’argent à cause de moi!!!
    Je me suis fait disputer quand ils l’ont appris et ils ont filé m’acheter deux paires, alors que ce n’était pas mon tour (on était 5 enfants, et chaque mois, c’était le tour de l’un ou l’autre pour acheter vêtements et chaussures)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s