Oh vas-y elle est folle celle là !

Et ça continue : refus total du gamin d’effectuer sa punition, insolence envers moi et une autre prof (oh toi tu m’parles pas, de toute façon je j’te connais pas, dégage), tentative de s’enfuir de l’école… Comme je l’ai retenu par le bras, il raconte aux autres que je l’ai frappé et que je vais être virée !

Cet après midi le père est venu en vociférant que son gamin était malade parce que je lui avais tapé la tête contre le mur…

On n’a quasiment pas bossé, j’ai passé des heures (et ma directrice aussi) à parlementer avec le gamin, ses parents, l’assistante sociale…

Je suis claquée, j’ai pas envie d’y retourner demain (je ne sais plus quoi faire face à ce gamin, j’ai peur de perdre la face par rapport aux autres énergumènes de la classe).

Sur ce, je vais remplir mon bulletin d’adhésion à l’autonome de solidarité !

25 Commentaires

Classé dans Vie de classe

25 réponses à “Oh vas-y elle est folle celle là !

  1. Courage ! J’espère que tu peux compter sur l’appui de toute l’équipe et de la dirlo : c’est ça qui change tout, quand on n’est plus seule mais que l’attitude de l’enfant fait l’objet d’une discussion entre professionnels… on peut alors prendre du recul, apprendre les antécédents de l’élève(il est connu de l’équipe…), relativiser… Je pense à toi. Et surtout, RESPIRE quand tu sents l’angoisse ou le découragement monter. C’est fou ce que ça peut aider, de prendre deux ou trois respirations profondes, et de penser pendant ces quelques secondes à ce qui est essentiel dans sa vie à soi…
    ALLEZ ! ON LES AURA !!!

  2. theferrettouch

    Il faut dire aux parents d’arreter de regarder la Télé.

  3. lexxye

    Dire que je pensais atteindre des sommets, ça me fait relativiser quand je lis ça. Je te souhaite bien du courage pour les jours à venir.

  4. Eleanor

    Technique apprise d’un collègue qui a pas mal de bouteille : quand tu sens que tu t’énerve, oblige toi à sourire. Par réflexe ça détend et ça aide à calmer le jeu.
    Courage !!!

  5. C’est affreux quand le gamin est insensible à tous les moyens de pression dont tu disposes, et que tu ne peux pas t’appuyer sur les parents. C’est dans ces situations qu’on est aux limites de notre métier et qu’on arrive à l’aveu d’impuissance. On se sent inutile, mise au défi de faire des trucs qu’on n’a pas le droit de faire…
    Ca m’est déjà arrivé deux fois en deux ans, et encore, sur une des deux j’ai eu de la chance : le gamin a changé d’école.

    Je te souhaite une tonne de courage, il en faudra. Appuie-toi sur les collègues.

  6. lilo

    lol Titane, si le gamin a changé d’école, je plains le ou la collègue qui l’a récupéré !!!
    De plus en plus difficile d’exercer ce métier, sans avoir parfois les nerfs à fleur de peau. On devrait permettre aux instits de filmer la classe une journée et de balancer la vidéo aux parents pour leur montrer à quoi ressemble leur soit disant « angelot », bref courage, parce qu’il reste quand même 350 jours (moins les vacances et les week-end)

  7. Courage! !!!! Courage !! Je suis remplie d’admiration. je sais ce que c’est de passer une journée complète dans une salle avec les enfants en face, même si je ne suis plus prof !

  8. Adhérer à l’autonome de solidarité (maintenant couplée à la maif) est la première chose à faire à chaque début d’année scolaire: la *beep* parentale n’ayant ni date ni limite ni raison ni rime.
    *beep*: projection, parano, bêtise.. etc,
    bon courage p’tite maikresse :p

  9. Em

    eh beh… finalement, tu dois trouver ça pas si mal la suppression du samedi!😉
    je fais pas dans l’original mais dans le sincère: BON COURAGE

  10. courage courage !!! je te lis en sous-marin et là, j’ai vraiment envie de te soutenir !!!! rentrée « musclée » on dirait… tiens bon avec ton équipe et n’oublie pas que ce n’est pas toi qui est visée par ce gamin mais ce que tu représentes uniquement, détache-toi de ses agressions. Courage

  11. Wahou, dure la rentrée … Je suivais jusqu’à maintenant ce blog sans rien écrire, ben là du coup j’ai eu envie de laisser un message.
    Ma belle-mère (aujourd’hui à la retraite) a connu ça pour sa dernière année avec des maternelles … Comme quoi ça n’arrive pas qu’aux « plus jeunes ».
    Je te souhaite que la situation s’arrange bientôt.

  12. Leila

    t sûre que c’est des enfants??!!! C’est où ça?? En france?? Eh ben dis donc, on arrete pas de dire qu’ici (au Maroc) il n’y a plus de respect pour les enseignants mais on n’a pas encore atteint ce niveau d’insolence!

  13. J’ai connu ça pendant six ans… Courage, ne lâche pas prise, et profite de tous les bons instants, pour oublier tous les moins bons (et ils sont nombreux dans ce cas).

  14. J’aime le soutien inconditionnel des parents au travail des enseignants ! Ca donne envie de leur foutre réellement la tête contre les murs !!

  15. myriamesque

    Moi je t’applaudis !
    Je sais pas comment tu fais pour tenir mais bravo🙂 !

    Sinon la solution de vraiment lui taper la tête contre le mur… ça se discute… ^^

  16. Bon courage.
    c’est vraiment pas marrant quand les enfants manipulent les adultes. J’en ai déjà eu et il faut une sacré dose de patience et de psychologie pour gérer ce genre de problème. Il faut aussi que les parents soient suffisamment compréhensifs pour accepter de remettre en cause la parole de leurs enfants, ce qui était mon cas. Mais si les parents ne sont pas de bonne foi, il faut vraiment t’accrocher et ne pas douter de toi-même Dis-toi bien que tu fais du bon travail et que tous ne sont pas comme ça.
    Un papa est venu me voir un vendredi soir il y a une dizaine d’année pour me dire que son fils était dépressif ( et encore, je modère ses propos)à cause de moi. Ils ne sont jamais plus revenus à l’école et je me suis inquiétée… En fait, les parents n’étaient pas d’accord sur le choix de l’école et ils m’ont tout simplement tout mis sur le dos! Je l’ai su bien plus tard par d’autres parents…Alors, ne te laisse pas décourager!

  17. Wow, ça me rappelle mon presque quotidien d’animateur le mois d’août dernier…

    Bon l’encadrement est pas le même, et c’est beaucoup plus facile de faire de la médiation quand on a la possibilité de discuter pendant des heures avec un gamin, mais ça reste possible et si le gamin a au moins quelques neurones en état de marche, y’a des résultats …

    Après, 3 semaines de colo, c’est pas une année scolaire …

    Bon Week End !!!!

  18. Alors, quoi de neuf?
    (ca se voit que je m’inquète?)
    Tiens le coup P’tite maikress….

  19. Annette

    Ne doute pas ! Ne te laisse pas faire !
    Parle de tout ca quand ca devient trop lourd et fais toi aider par tes collègues ou ta hierarchie !
    Tiens bon la barre !

  20. Aller, un p’tit comm’ de plus pour te soutenir… En effet, comme le dit titsoph, ce n’est pas toi qui est visée, mais la maîtresse qui réprimande. Alors, oui, facile à dire, pcq quand on est maîtresse avec autant de foi que toi, ou moi, ou tes autres lecteurs(trices) c’est difficile de décoller les deux parties de nos personnalités. Mais il le faut pour se préserver.
    Après quand les parents se mettent du côté de l’enfant et t’accusent de trucs hallucinants (La tête contre le mur ? Il a une bosse le môme ? Y’a une trace de sang sur le mur de l’école ?), il faut pas chercher trop loin : tu n’auras jamais raison avec eux. Il faut calmer le jeu, s’appuyer sur la direction et l’équipe des enseignants et continuer à enseigner sereinement, puisque de toutes manières tu n’as rien à te reprocher.
    Pour le retour en classe, tu fais comme si de rien était (dur, dur, je sais) mais montrer au gamin que cette histoire ne t’as pas touchée est le meilleur moyen de garder ton intégrité et ta crédibilité. Rester ferme, voire même corser encore un peu la dose face aux autres andouilles qui suivent le débileader. Et lui, l’ignorer le plus souvent. Répondre aux éventuelles provocations par un sourire, oui Eleanor a complètement raison, juste un sourire, ça décontenance le gamin, ça te laisse le quart de seconde nécéssaire pour savoir s’il faut répondre ou passer à autre chose. Concentre-toi sur les quatre mignonettes dont tu parlais, sur les mous et sur ceux qui n’ont pas encore de qualificatif. Parle à chacun d’eux, sois naturelle et même de de bonne humeur. C’est du bidon ? Qu’importe, ton attitude en classe à la suite de cet incident est importante pour installer ton autorité en classe. Fais-leur faire de la copie, des opérations, de la lecture silencieuse… Fais en sorte que ta matinée sois calme, zen et studieuse, ça calmera tout le monde, ça te laissera souffler et ils sortiront sans rien de croustillant à raconter ni dans la cour, ni à la maison.
    Bon, je vois que mon comm’ n’est pas du tout «p’tit» comme je l’annonçais, mais il est sincère, du fond du coeur, je souhaite que tu retrouve ton pep’s et la fraîcheur qui te sont propres et si caractéristiques.
    Je t’embrasse (oui, je me le permets !)

  21. Comme je suis prof à l’université, je ne peux pas te dire que je sais ce que tu endures (Dieu merci!) mais je peux te dire que je t’admire sincèrement et que je t’envoie tout plein de courage par-dessus l’Atlantique!

  22. isaz

    Les conseils de Malice sont plein de bon sens même s’ils ne sont pas toujours faciles à mettre en oeuvre…mais je pense que même si on arrive à garder la tenue de la classe, ces agressions sont dures à avaler !
    C’est à se demander si le plus dur dans ce boulot ce n’est pas la gestion des parents (irrascibles) ?
    Bon courage !

  23. je ne peux malheureusement pas te conseiller ! je t’admire de faire ce métier ! (hum et ma fille qui veut devenir enseignante !!! de lire ça, ça me rassure franchement pas !) … tout le monde a droit à la dignité et au respect ! et tu y as droit comme les autres, j’espère que tu vas être bien épaulée, que cet épisode va bien se finir et te renforcera encore, tu as de la ressource. Pensées solidaires !

  24. sandbab

    Suis les conseils de Malice, plein de bon sens, j’aurai pas dis mieux !
    Courage !!!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s