On n’est pas normaux

Maîtresse, j’ai réfléchi à un truc.

A la maison, on peut parler comme veut. Dans le quartier, on peut parler comme on veut. Dehors, on peut parler comme on veut.

Y’a qu’à l’école qu’on peut pas.

Ca veut dire que ce sont les règles de l’école qui ne sont pas normales  !

11 Commentaires

Classé dans Vie de classe

11 réponses à “On n’est pas normaux

  1. Nadine

    Ben oui, les comportements hors normes vont devenir normaux !!! On se dit ça bien souvent avec mes collègues, en ce moment où il fait chaud, on voit arriver à l’école des filettes (dé)vêtues comme si elles allaient à la plage … ça reste décent, certes, mais le dos-nu, les mini-shorts et les tongs sont-ils à leur place dans une cour d’école ?

  2. euh….

    gouzi-gouzi-gouzi🙂

    (désolé pas de commentaire approprié à ma lecture)

    Il a quand même réfléchit à la question….

  3. d’où les « Maîtresseeeee, [censuré à l’école], c’est pas un gros mot, alors pourquoi je serais puni ? » Parce que la notion de « gros mot » n’est pas la même, entre certaines familles et nous. (Et quand un parent parle devant toute la classe assez vulgairement et que je le reprends en formulant d’autres phrases et qu’il ne remarque rien…)

  4. anouk

    « … je ne sais pas, je ne sais plus … je suis perdue ! »
    Où sont les repères ??… et les remères ??… évaporés ??

  5. anne marie

    Un élève les pieds sur la table en classe : ben quoi, j’écoute ! Un élève de 13 ans qui écrit GE me lave. Je lui fais la remarque, il me dit, ben quoi, vous arrivez à lire……Un élève qui écrit d’une manière illisible, ben quoi, c’est mon écriture…..Vive la retraite….

  6. Ben quelque part il a raison… sous bien des aspects on leur apprend une langue étrangère à l’école!

  7. « il me dit, ben quoi, vous arrivez à lire »

    omg! x_x’

    et sinon aucun probleme d’orthographe dû aux portables?

  8. C’est tout le problème d’aujourd’hui. Est-ce qu’on peut le résoudre ? J’en doute. C’est trop gros pour qu’on puisse y faire quelque chose.

  9. Bah ouais aussi, si on parle « comme on veut » à la maison… forcément.

  10. Plutôt pertinente cette remarque, même si on peut ajouter d’autres domaines que l’école où le temps et les repères sociaux semblent s’être arrêtés (par exemple un entretien d’embauche…).
    Faut-il lutter contre vents et marées, ou s’adapter, et reléguer la langue française au domaine historique ? La question mérite d’être posée !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s