Cuisine

Parfois la p’tite maikress a des idées un peu fofolles, comme mettre 22 élèves dans une cuisine !!!

Vendredi matin, nous avons fait des bredele.

D’abord nous avons passé une heure en classe, pour comprendre la recette : Non, le blanc et le jaune ne se séparent pas avec des ciseaux, la farine ne se pèse pas avec un pèse-cuisine ou un péseur et plutôt que d’aplatir le truc avec le machin on pourrait étaler la pâte avec un rouleau à patisserie !

Arrivés en cuisine, un paquet de farine a bien entendu fini par terre, et un œuf  avec sa coquille dans la pâte. Certains tous penauds ont découvert que 200 g et 300g de farine ne donnent pas le même résultat ! Le beurre a été si bien malaxé qu’ils en avaient jusqu’aux coudes et plein sur la table … mais plus rien dans le saladier ! Ils ont appris à râper le zeste d’un citron : deux élèves tenant la râpe, et un troisième scandant : « Un, deux, on tourne… Un, deux, on tourne ». Ben oui, ils avaient commencé par râper le citron comme du gruyère ! J’ai du me battre pour qu’ils me fassent des gâteaux un peu plus épais qu’une feuille de papier à cigarettes !

Bien sûr il a fallu aussi  nettoyer  : W. était complètement déboussolé devant la vaisselle : Mais maîtresse, j’ai jamais fait ça ! Comment on fait ? J’ai pris éponge, liquide vaisselle et bassine et hop démonstration ! Il avait l’air admiratif, décidément sa maikress elle sait tout faire ! M. a fièrement passé le balai, sauf qu’il n’avait pas compris que le principe était de rassembler les miettes, et pas simplement de pousser le balai dans toutes les directions.

Un peu de stress, un peu d’énervement, beaucoup de sourires, et  finalement ils sont tous repartis, très fiers, avec à la main leur petit sachet de bredele …

Ce ne sont pas les nôtres, j'ai oublié de prendre la photo, mais ceux-là sont presque aussi beaux !

Publicités

12 Commentaires

Classé dans Vie de classe

12 réponses à “Cuisine

  1. hooo ! Nous aussi, on a fait des bredele (même si ici, on dit plutôt « sablés de Noël »).
    On était 24, donc 48 petites mains plus ou moins propres, 2 adultes. Il y avait plus de pâte sur les tables et par terre qu’ailleurs, et les gâteaux étaient plutôt épais.
    L’après-midi, on a glacé les gâteaux.
    Et le lendemain… on a tout mangé, c’était excellent ! Du coup, on en refera à d’autres occasions !
    Joyeuses fêtes !

  2. Nadine

    Dans mon école, on fait des sablés que l’on vend pour le Téléthon. Toutes les classes se mélangent et mettent la main à la pâte, c’est très sympa … mais épuisant !

  3. Tamil

    Super histoire 🙂

    J’ai envie d’en manger, j’en ai pas encore fait cette année 😦

    ah non moi je les glace avec du jaune d’oeuf les bredele ^^

  4. Et tu as réussi à réquisitionner la cuisine de la cantine pour ça?! Et ben chapeau, parce que chez nous, c’est zone interdite! Bon ben c’est pas tout ça, mais ce post m’a donné faim! 😉

  5. Chez moi, le vendredi était moins appetissant… on a disséqué un poumon d’agneau ! ben oui, on vient de finir un cycle sur la respiration !!! Allez bonne svacances

  6. Eleanor

    Génial ! J’adore faire ce genre de chose avec mes élèves. L’année dernière on a fait du pain d’épice.
    Je n’ai pas eu le temps de recommencer cette année. Dommage.

  7. Pierre K.

    Je regardais ce dimanche un documentaire d’Arte. Une maîtresse de maternelle en Laponie qui apporte à ses élèves, en classe, une demi-douzaine de têtes de renne fraîches à dépiauter. Boîte de matériel pédagogique : un assortiment de poignards finlandais aiguisés comme des rasoirs. Et tout ce petit monde, assis par terre sur une toile cirée dans la salle de classe, en train de trancher et de dépecer à tout va.
    La maîtresse lapone a d’ailleurs tiré de cette activité une fiche pédagogique à partager avec des enseignants esquimaux à un congrès de l’Unesco…

    Bon appétit et joyeux Noël.

  8. Tamil

    Une vrai tête de renne, l’animal?! oO’

    • Pierre K.

      Oh que oui. Bestioles tuées le matin même par le mari (éleveur) de la maîtresse et ses fils (un peu) plus âgés.
      Non, les Samis (Lapons) n’ont pas de têtes de rennes pédagogiques en plastique mou.

      Je vois une épreuve de désossage au concours de recrutement des PE…

  9. Tamil

    erf c’est choquant!

    Vive les bredala *pense aux bredala**pense aux bredala**pense aux bredala**pense aux bredala*

  10. Tamil

    Bonne fete aux enseignants ^^

  11. Excellente idée de relater le suivi de votre classe. Sinon certains souvenirs s’évaporent….
    Merci de me rendre visite. Les critiques positives et négatives sont accueillies dans un but constructif!!
    On est enseignant ou on ne l’est pas.

    Anatolie Cousine, institutrice retraitée

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s