2006/2007

07 juillet 2007

Encore une année terminée

Mon année dans cette école est terminée, n’ayant pas encore assez d’ancienneté je ne suis pas titulaire d’un poste et je bouge chaque année.

Il fut difficile de quitter certains gamins, on s’attache à ces bêtes là !!! J’ai reçu des fleurs, des chocolats, des bougies…un peit chat en porcelaine avec un voile sur la tête … et surtout beaucoup de dessins !!!

La dernière journée s’est faite en beauté : sortie au château du Fleckenstein. Nous avons été arrosés en continu, nous avons eu froid, j’ai eu très peur que l’un des gamins glisse dans les escaliers du château, mais les élèves étaient ravis !!! Seul F s’est plaint toute la journée d’avoir mal aux pieds, mais je lui avais dit de ne pas mettre ses chaussures de foot à crampons !!!
Je vous conseille vraiment la visite en famille : il y a un circuit dans la forêt et le château avec toute une série d’énigmes à résoudre pour délivrer la princesse, c’est vraiment très bien fait !

Puis vint le moment des adieux : même les p’tits durs ont voulu leur bisou et quelques gamines avaient les larmes aux yeux !

J’ai apprécié les gamins que j’avais cette année, mais je ne suis pas fâchée de quitter cette école étant donnée l’ambiance exécrable qu’il y a eu entre les collègues !!

Et je sais déjà où je suis l’an prochain (une chance comparée à l’an dernier où j’ai été appelée la veille de la rentrée) : je suis en CM2 en ZEP (aïe, aïe ça va être chaud), mais à 20 min en vélo de chez moi (yes, finis le train et les levers à 5h45 !) et l’équipe a l’air très sympa

22 juin 2007

Haricot… bleu ?

En sciences, nous avons étudié la germination des graines, la croissance des plantes et comment la fleur devient un fruit…
Nous avons donc dans la classe toute une « forêt » de plants de haricot à différents stades : de la petite plantule à la plante fleurie ! Et nous avons même eu un haricot, un vrai de vrai, admiré solennellement par les élèves, un par un à la queuleuleu…

Aujourd’hui, évaluation : ils devaient dessiner les différents stades de la graine au fruit…

« Maîtresse, c’est quoi un haricot ? »
« Maîtresse, c’est de quelle couleur un haricot ? »

Bon ben vous attendrez pour la réponse parce que la maîtresse fait une syncope…

Et je vous jure qu’ils étaient parfaitement sérieux… D’ailleurs, y’en a un qui m’a dessiné le haricot en rose…la forme était bonne, mais allez savoir pourquoi, il a écrit « cerise » à côté !!!

Sinon, un élève a essayé d’en étrangler un autre (vraiment, avec les 2 mains autour du cou…), parce qu’au « lapin chasseur », il avait mis un pied dans le terrain… Vivement la fin !!!

21 juin 2007

Journée athlétique !

Voilà deux mois que nous préparons une rencontre d’athlétisme inter-communes.

Lancer à bras cassé, lancer en rotation (avec les mains en pronation et non en supination !!!), course de haies (de 50cm espacées de 6m), course de vitesse (40m), saut en longueur (avec nombre de rebonds limités), relais… Que d’entrainement !!!

Les responsables de cette rencontre sont extrèmement tatillons, et vu le nombre de mails reçus et de consignes diverses pour cette journée, on se serait cru à une rencontre de professionnels… Dossards (avec numéro individuel, numéro d’équipe et couleur selon le niveau de classe), rangs de passage, classement individuel, par équipe et par classe, recensement de toutes les erreurs techniques (le bras ne passant pas au-dessus de la tête pour le lancer à bras cassé par exemple…) qui entraînent la non prise en compte de la performance, juges, secrétariat de recensement des résultats, etc…

Ce matin, nous voilà fin prêts, je viens d’attacher 44 épingles à nourrice pour faire tenir leur dossard, nous sommes dans le couloir … quand le directeur vient nous annoncer que, vu les conditions météo, la rencontre est annulée, et qu’il n’y a plus de date possible pour la reporter !!! Effectivement, il commence à pleuvoir !

Je vous laisse imaginer la tête des gamins… Je défais les 44 épingles à nourrice, je commence à faire une liste des parents à prévenir (nous devions manger sur place…) : 3 gamines ont finalement mangé avec moi à l’école, elles étaient ravies !

On a travaillé un peu, fait de l’art pla, mais ils étaient énervés et vraiment pénibles. Alors, avec l’autre collègue qui devait aussi emmener sa classe à la rencontre, nous les avons finalement collés cet après-midi devant un dvd… Pas très fière de moi, surtout que la collègue n’avait que Schreck 2, pas spécialement pédagogique !!! Mais un peu de calme, cela fait du bien parfois, encore que même là devant, ils ont encore trouvé le moyen de se taper dessus ou de s’insulter !!

shrek_2_polydor

Alerte à la tique !

A. se rend compte cet après-midi qu’elle a une tique sur le bras. Hurlements des autres qui trouvent ça « dégoutant », « sale » et « affreux » et qui ne veulent plus l’approcher…Son voisin demande à changer de place…
Evidemment A. se met à pleurer.

Je commence alors une longue explication : cela n’a rien à voir avec la saleté, tout le monde peut en attraper en se promenant en forêt ou dans les champs.
Ils veulent alors absolument la regarder, la toucher et la lui arracher, donc re-topo sur le fait que sa maman le fera le soir car on arrache pas les tiques n’importe comment sinon la tête reste dans la peau et cela peut s’infecter
C. : « Alors elle va avoir la gangrène ? »
Euh non qu’en même pas…

Ils finissent par énumérer tous les endroits où ils ont déjà eu des tiques et je sens enfin revenir un semblant de calme. Je pense pouvoir reprendre le cours de ma leçon (sur les différents types de phrase) quand M. en rajoute une couche : « Oui mais ma maman a dit que les tiques pouvaient donner une maladie très grave qui dure toute la vie »…… Et c’est reparti, re-pleurs d’A. et re-débat…Pfiou sale bestiole va !

tique5

Tiens sinon le dernier jour, nous partons en expulsion !!! voire même selon certains en éruption !

Dans 30 ans

Je commence à travailler le futur, et je leur ai demandé d’écrire un texte où ils imaginaient leurs vies dans 30 ans :

– Je serai styliste, j’habiterai à Hollywood, j’aurai une limousine et 4 enfants (par ordre de priorité ???). Je serai très riche mais je donnerai de l’argent aux pauvres.
– Je serai mariée à C (un garçon de la e), nous serons très amoureux et nous aurons plein d’enfants (je vous laisse imaginer la petite fille avec un grand sourire jusqu’aux oreilles, le C. en question essayant de rentrer dans son banc mais tout en très content d’avoir les faveurs de la demoiselle et le reste de la e hilare…je précise que seuls les volontaires lisaient leurs textes !!!)
– je serai champion de foot (au moins trois ou quatre dans la e)
– je serai chirurgien, dentiste et vétérinaire (les 3 à la fois !!!!)
– j’aurai un chat, un chien, un perroquet, un poisson, etc….. (il y en avait 3 lignes !!!)

N’empêche, je me demande parfois ce qu’ils seront effectivement dans 30 ans !

Kermesse14030789_p

Fête de l’école : chants, stands de jeux et merguez and co !
Nous avons été bien arrosés, puis cramés par le soleil ! J’aurai sûrement des malades lundi mais l’ambiance était vraiment sympathique, les enfants se sont amusés comme des fous et les caisses de l’école ont été bien renflouées.

J’ai juste été surprise par la pression des parent sur leurs enfants. Je tenais un jeu de force, il fallait tenir, plus longtemps que son adversaire, un seau avec du sable, bras tendu au dessus d’une corde. Entre les « mais qu’est ce que tu as dans les bras », et les « tu vas quand même pas te laisser battre par une fille », j’ai été blessée pour les gamins… C’est vrai que je serais peut-être un peu déçue si mon gamin ratait systématiquement tous les jeux, mais ce ne sont que des jeux et ce ne sont que des enfants !

Une petite anecdote :
Mon mari est venu donner un coup de main pour tenir les stands de jeux.
Grand problème des élèves pour savoir comment l’appeler, résolu,avec l’assentiment général par M, « Si c’est le mari de la maîtresse, c’est donc un maître ! »

Bon,sur ce, je vais faire une petite sieste car c’est plutôt épuisant comme boulot !

Quelques perles de maternelle

L’an dernier, j’avais des moyennes sections (4 ans) en ZEP, et j’ai noté quelques uns de leurs plus beaux mots :

– Petit intermède sur le nom des doigts à partir d’une comptine : nous avons donc le pouce, l’index, le majeur… K : « Mais non, maîtresse, ça c’est le doigt d’honneur !!! »🙂

-Je peux aller faire MON pipi. (ben ouais, on va pas faire celui des autres !)

– Maîtresse, les nuages ils ressemblent à de la barbe à papa pas rose (je l’adore celle-là)

– La maîtresse c’est pas une fille, c’est une maîtresse. (glups)

A. m’a ramené un beau dessin et comme d’habitude je m’apprête à l’afficher sur la porte : « maîtresse tu l’accroches avec de la PATATE fixe ? »🙂

– Fabrication de pompons : que c’est dur de coordonner ses gestes pour faire passer le fil dans le trou et le récupérer…. Il pouvaient me demander différentes couleurs de laine dont du bleu clair et du bleu foncé ce que je leur ai expliqué…
« Maîtresse, je peux avoir du bleu froncé ? »
« Maîtresse, je peux avoir du bleu français ? »

– Récré : E. (4 ans) vient se plaindre que W. lui a mis une compote dans le ventre ????? Il fallait comprendre coup de poing !!!
Même récré, L. arrive en pleurs parce que M. l’a traitée de ……………cacahouette (oh mon dieu !)

Catcheurs

A et B ont décidé de « catcher » cet après-midi pendant la récréation.
Et bing, bang, boung et paf les lunettes de B.
samoa_joe_tna

A sentant bien qu’il avait fait une bêtise et pour (je cite) « que ses parents ne soient pas obligés de payer les lunettes de B » a décidé ……………………….de casser des propres lunettes en marchant dessus (sans pour autant essayer de faire accuses B)!

J’imagine la tête des parents quand il va raconter ça ce soir !!! Pour le coup, je ne l’ai même pas grondé tellement j’étais occupée à contenir un fou-rire pendant que, très content de lui, il me donnait ses explications !

Piscine !!!

Hier, retour en e après un stage très formateur et très reposant, et je fus directement dans le bain, c’est le cas de le dire.
Car pour la première fois j’emmenais mes élèves à la piscine !!!

2 es dans le bus, mes CE2 et les CE1 d’une collègue :
« les CE2 à gauche, les CE1 à droite »,
« C’est où la droite ? »,
« J’vais tout au fond »,
« Moi aussi, moi aussi ! »
« Kevin tu ne t’assieds pas à côté de Dylan ! »,
 » Met ta ceinture »(x48)
« Toi va devant car tu vomis en bus »
« Stop bidule a oublié son sac de piscine dans la cours »
« Maîtresse je veux pas y aller j’ai peur de l’eau…. »

Bon, on est partis !

Les garçons à droite, les filles à gauche… je m’occupe des garçons à l’aide d’un charmant papa (gendarme de son état et pas mal du tout en maillot soit dit en passant…)… j’essaie de faire comprendre que les chaussettes se mettent dans les chaussures, les vêtements secs dans le sac, mais on se retrouve vite avec une sorte de magma de fringues !

« Tu enlèves ton slip qui est en dessous de ton maillot »
« Non, maman m’a dit de le garder ! »
« ah ! »

Tout le monde a la douche, je passe les braillements : l’eau est trop froide, trop chaude, trop mouillée !!!

Puis vient l’épreuve des bonnets : les gamins ont été répartis par groupes de niveau, les débutants : bonnet rouge, les débrouillés : bonnet vert, les nageurs : bonnet blanc !!!
Et il faut le mettre sur la tête ce fichu bonnet, y compris aux filles qui ont des cheveux frisés jusqu’aux fesses, et aux garçons qui ne veulent pas qu’on abîme leur crête ! Et ça glisse, et ça tire….

Je me retrouve enfin à la tête de 19 bonnets verts, dont une bonne moitié de CE1 que je ne connais pas du tout… de toute façon ce n’est pas grave car avec les bonnets et les maillots je ne reconnais plus aucun gamin.

J’ai le droit à un couloir, le long du bord et oui, c’est une petite piscine et il y a trois autres groupes ! Et c’est parti pour différents jeux et exercices, en essayant de se faire entendre dans une piscine qui raisonne, par des gamins accrochés comme des moules au bord du bassin.
« On ne court pas  »
« On ne noie pas le voisin »
« On n’éclabousse pas la gamine terrorisée qui refuse de rentrer dans l’eau »
« Maîtresse, j’ai plein de verrues au pied, c’est grave si je marche pied nu ? »
« Lache mon pied !!! »
« On ne saute pas dans l’eau à 10cm du mur »…

Allez, zhou, après 45 min épuisantes, tout le monde hors de l’eau, direction les douches et on retourne s’habiller : 25 garçons mouillés, ruisselants, dégoulinants sur le magma de fringues (voir plus haut…)
Et que je retrouve plus mon slip, mes chaussettes…c’est dingue le nombre de gamins incapables de se souvenir à quoi ressemblait le slip porté une heure plus tôt !!!
Résultat des courses, un gamin a du rentrer sans slip, car j’en ai retrouvé un dans les vestiaires (vides quand nous sommes arrivés…) Mais personne n’a reconnu ce pov’slip pokémon rouge !

Enfin, bon, pour une première, c’était un peu le bazar, mais globalement, les gamins avaient l’air contents et j’ai fait à peu ce que j’avais prévu ! Allez on recommence la semaine prochaine !
SAM038liv

 

Perles (empruntées)

Elève de BEP de Zhom : – Le 8 mai, c’est férié parce qu’on fête la victoire des allemands !
Zhom : Tu penses vraiment que les français feraient la fête pour une victoire allemande ?
BEP : ben pourquoi pas ?

Sinon, la guerre de 39-45 a eu lieu de 39 après JC à 45 après JC.
– Washington est en Chine (justification : « ben oui ça s’entend ! »)
– Au Liban, il y a le USbollah
– Hitler a vécu au XVIIème siècle
– et les bombes atomiques s’appellent Euroshima et Kawasaki !

Sinon, j’ai une élève dont le stylo pouche tout seul

20 juin 2007

Profitons-en

En ce moment, je suis 3 semaines de stage de formation continue pour essayer de me remettre à niveau en allemand. Et cela se prépare à être 3 semaines très agréables !

– la formation est vraiment bien faite, je comble mes lacunes, et le contenu est vraiment axé sur le programme de l’école primaire (je précise qu’en Alsace, tous les enfants apprennent l’allemand à partir du CE1) et sur le pratique (être capable de se débrouiller si on passe une journée en Allemagne)
– je suis à 5 min de chez moi donc pendant 3 semaines, au lieu de partir à 6h15 pour rentrer à 18h, je pars à 8h40 et je rentre à 17h !!! Et ça franchement, ça se savoure ! Et en plus, pas de formation le samedi matin !

Pour ceux qui se demanderaient ce que j’ai fait de mes élèves, ces stages donnent la possibilité aux profs stagiaires d’avoir une e pendant 3 semaines. Donc c’est un p’tit jeune (oh écoutez la vieille déjà ! ) qui s’occupe de Kévin et cie !

Pour l’envers de la médaille, sachez que ces stages sont proposés pour pouvoir supprimer un maximum d’intervenants de langue dans les écoles.
Ainsi, en début d’année, devant mon peu de connaissances en langues, il m’a été rétorqué que si on avait fait sa scolarité en Alsace, on était capable d’enseigner l’allemand au primaire. Et comme j’émettais de forts doutes sur la question, j’ai pu bénéficier de ces 3 semaines de stage !
Alors certes il est fort bien fait, mais je doute que cela suffise à faire de moi quelqu’un capable d’enseigner l’allemand ! Pov’gamins…de toute façon, s’ils ne sont pas bons en allemand, on me répondra que j’y mets de la mauvaise volonté !
J’essaye de faire de mon mieux, mais honnêtement, quand j’ai préparé les maths, le français, l’histoire-géo, les sciences, le sport, l’art pla, la musique, … je n’ai plus le courage de prendre encore du temps pour apprendre l’allemand !

Dans quelques temps, peut-être, quand j’aurai plus d’expérience et que je prendrai moins de temps pour la préparation de la e ! Oh lala, qu’est ce qu’on peut culpabiliser dans ce métier !

Auf Wiersehen !

Art préhistorique

Dans la grotte de Lalaskau, nous trouvons des peintures à l’encre et notamment le portrait de la Joconde !

 

Certains soirs …On rentre avec des envies de meurtre sur les bras. Je vous ai déjà parlé de F. ce charmant bambin dont les parents ne semblent s’émouvoir que des confiscations de cartes …
Je ne sais plus quoi faire avec lui, il m’épuise nerveusement. Tout ce que je peux dire ne semble pas avoir de prise sur lui !

Toute la journée, il produit des bruits divers et variés (gargarismes, sifflements, ricanements, tapages de règle, enlèvements de scratch, cliquetages de stylo…), se lève à tout bout de champ, parle sans cesse, dérange ses voisins, refuse de travailler, jette ses affaires par terre, vient se plaindre, tape, insulte…. Je ne le supporte plus…

Evidemment je culpabilise de ne pas savoir le canaliser, le faire travailler et je m’en veux de ne plus le supporter et d’en être à espérer qu’il soit malade quelques jours…

Scatologique

Un des mes élèves à la fois un fort accent alsacien et de grosses difficultés en orthographe et donc dans une leçon sur la préhistoire, cela donne ça :

Les zom prehistorique vive dan des crote et s’apille de po de pets

Nous n’avons pas les mêmes valeurs

J’ai dans ma e un élève qui fait partie de ce qu’on appelle le quart monde. Parents analphabètes, rmistes, il est sale, traîne dehors jusqu’à pas d’heures, n’a jamais ses affaires, n’apprend pas ses leçons et ne vient à l’école que pour mettre le bazar… Au fond, c’est un gamin attachant qui a plutôt bon fond, mais…de fortes envies de lui tordre le cou me traversent souvent l’esprit. Il n’y a pas de suivi de la part des parents qui ne semblent pas s’émouvoir de ses résultats ou des punitions (ce que je peux comprendre puisqu’eux-mêmes étaient en situation d’échec scolaire…).

Mais aujourd’hui, pour la première fois, j’ai vu ce charmant bambin pleurer à l’idée d’être puni par ses parents.
Avait-il été puni une fois de trop ? frappé un autre élève ? volé un stylo ?
Non, tout ceci n’a jamais déclenché d’inquiétudes parentales…

Non, aujourd’hui en maîtresse cruelle j’ai confisqué ses cartes Yugioh pour cause de dispute et il allait être grondé pour être rentré sans …

Il y a des choses que j’ai du mal à comprendre…

Dans le même registre, la maman de mon autre terrible, m’a appris qu’il était puni. En effet, cette semaine son fils de 8 ans devra se coucher à 20heures :°

Arghhh

Alerte, je vais être inspectée………Monsieur l’inspecteur m’honorera de sa visite durant la période du 23 novembre au 1er décembre………autant dire que d’ici là : boulot, boulot, boulot !!!

Retour en classe

Et c’est reparti pour 7 semaines… avec un début glacial, pas de chauffage, je fais classe avec ma veste !
Je retrouve les élèves avec plaisir, mais dur, dur de se lever le matin !

Hier matin, exposé de A. sur les chevaux : vous avez des questions ?
L. : Est-ce que les chevaux enlèvent leurs sabots pour dormir ?
A. : Bien sûr, on leur enlève tous les soirs…

Euh, je vais peut-être intervenir là !

Juste après, Maîtresse, moi aussi je veux faire un exposé, je vais le faire sur le télé Z
Hein ????
Ben oui, Maîtresse, le Télé Z, le chien !!!

Ben évidemment !!!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s